BNF 6049

ReadAboutContentsVersionsHelp
2007 thumb

BNF 6049 ff 264v- 265r

Ci dit que le droit ne quoy lu maing lig nages est governes est depertiz en ii drois. Droit de nature et de meurs Nous disemes au comencent de cest lievre que nos le divisons en ii parties Dont la premiere partie per la grace de dieu est menee afin si come vos aves oy per desus. Et ici en droit comen sons adire de la segonde partie. en la quel fu divisee a dire des manieres de droit et de jugement et ausi tracte de iustice et de in iustice si come nos deismes au

Last edit 3 months ago by lmorreale3
1971 thumb

BNF 6049 ff 265v-266r

265v Ci dit quel chose est loy

prolongue car de ces iii menbres per meis mes adire. Dont nous dirons dou premi er menbre ici en droit qui fu de la distincion dou droit. Ci dit quel chose est loy et quel chose meurs que parties de droit. Le decret dit au comensament Que lu main lignaige en governe per droit de meurs. Et dit que droit de nature est celui qui est contenu en la loy et en la vengile por quoy il est comande a chascun qu'il face a a tre ce qu il veaut len face a lui. Et deffent que len nefface a autre qui il veaut que len ne face a lui. Et a ce meismes sacorde la pro phete ensi dont drois naturels les divines lois. de ce meismes Disons encoir plus clerement de ces te division de droit. Et ce sera de lonc tulles qui dit en son lievre de rectorique Que la ou il dit de la manieire de drois. Qu'il ya droit de nature. Et droit de costume et droit de loy. Dont il dit si aucun ou plu sors doutent en i ou en autre raison qui porroit avoir coment le droit en est si re garde de quel chose le droit permaint. Et dit quil est assavoir Que le comensement de

f. 266 r cclxvi droit vient de nature. Et semble que soient de la raison dou profit qui est cler obscur sont pervenues en acostumance puis apres sont esprouvees de costume ou de verite. Et sont veues profitables si sunt afermees per loy. Et dit que ce est droit de coustume per le dit de Tulles peut len clerement enten dre Que le droit de costume ce est des meurs si apres et prent comensament de nature. Ma is per lusage et de la raison dou profit coven per la costumance est creu et venu en costume Ce est vodrent et vullent et usent en si de cele costume puis apre per la costumance et per la verite estoit esprovee chose profitable Et en si les affermoien per escrit qui est dit loy. En si est manifest que la costume est partie en ii drois. Droit escrit et non escrit. Le droit escrit que desus est dit costititions ou establimens Tulles apele loy. Et le droit non escrit apelle per le meisme gener al nom ce est costume. Dont clere chose est coment droit est parti en iii manieres de sus dites. Dont la premire partie est droit de nature puis droit de costume et droit de loy. Disont encores chascun maniere

Last edit 4 months ago by AdamBishop
1972 thumb

BNF 6049 ff 266v- 267r

de droit per soy. Et premierement dou naturel. Tulles dit que ill resemble. Que droit naturel si est ce qui nos resort et vient per une vertu naturel non pas selonc opini on ou cuidance. Lequel Tulles part cestui droit en vi parties. Cest assavoir en la religion partie Gracie vengement Reveren ce verite. Tulle apelle religion i reliament de corage et de dieu en la paor de dieu et de son saint sacrifice et sa saintite et quant que alui apertient. De cestui droit le quel est en la timor de dieu furent esmeu ceaus prodes homes qui comencerent nostre maison en la maniere que vos aves oy devant. Et autresi de la seconde partie qui vient a pres furent esmeus laquel Tulle apelle partie. Quar partie ce dit Tulle nous a moneste que nos gardons devotament office vers notre pais over nous peres et nos meires et cosins et prochans. Et ce meismes dit len al prensme especial ment malades ou besoignos. Quar of fice est une chose deue naturalement non pas outil ordenement humain Tulles dit que la tierce partie de droit naturel est

cclvii

apelle Grace laquel est une chose qui doit estre tenue et gardee en la maniere et au regir et au ordenement doffice et de honor et de a mistance. De celui droit fu esmeu en par tie le Chaliphe qui la troia ala proieire que ceuas li firent qui comencerent nostre maison. Et qui estoient environ luy. de Le quart droit natur ce meismes el Que Tulles apelle vegement si est per cui en defendent ou en veniant nos stons?? ou rebotons de nos force in vires et otrages et des nostres et de ceaus qui nous doivent estre chiers et per cui nos punisons les pechaors. per cestui droit furent orde nes les lerrons estre pendus et les au tres tormens divers selonc les divers mesfais. de ce meismes La quinte partie de droit naturel Que Tulles apelle Reverence si est per le quele nos devons honorer et cultiver tous ceaus qui valent meaus de nous et sunt de plus daage ou per sens ou per honors ou per aucune dignite par cestui droit sunt honore ceaus qui ont les pellations les baillies per les regions et cites et les offices

Last edit 4 months ago by AdamBishop
1973 thumb

BNF 6049 ff 267v- 268r

religions et ces qui sont sachant en sciences ou ceaus qui sunt plains de grant descretions ou ont aucune noble vertu ou sont de grant lignage ou sont mout anciens et teles cho ses semblables. de ce meismes Le sixieme partie de droit naturel. Tulles apel le verite par la quel len aide et conseille que rien ne se face autrement que sera conferme Ce est esproe ou que ne soit faite ou qui ne soit a faire per cestui droit sont mises ariers toutes mensonges et tous faus testimoing et toutes choses faites ou dites contre verite et contre raison. Et en cestes vi parties Tulles divise le droit naturel Encores de droit Tulles dit que droit naturel selonc Tulles de costume si est le cuide len cele chose ala tienere a conprovee par sa volonte de tous sens loy. Ce est que de cele chose ne y a escrit. En cest androit si doit len entendre que au cun droit sont qui sont ja certens per anci enete en la maniere mais autres y a dont le greignor partie le juge ou les sovei rains ont a costume comander aucunes choses si come clorre les portes de la cite et metre garde de nuit per les rues. Et

cclxviii autres choses que les pretors seulent coman der en si come en nostre religion le maistre comande venir leur semaine les freres dou covent au chapitre ou les sages freres a acunes choses conseillier ou les freres ven nir en partie ou tous ou amonester aucu ne chose ou comander ou faire defense ou autre si come se le mareschal comande laigue ou le gait ou aler au forrage. En ces comandemens et semblables qui sont uses dancienete solement sans que se soit esta blit per escrit. Et aucunes manieres sont de droit qui sont ja fais certeis per acostu mance. Ceste maniere si a iii membres. Covenant et juge et egal. de ce meismes Convenant est tele chose Que est covi nacee et plenie entre aucuns la quel chose est tant tenue por iuste et por droit ure?? que len dit que elle vaut meaus de droit Covenant est devise en ii parties escrit et non escrit. Car cele chose est covenant la quele est covencie et ordonee. Aucune fois entre aucuns que il garderont ou tendront cele chose la quel est covenue ou ordenee per aucun escrit ou loi si come composicions

Last edit 4 months ago by AdamBishop
1974 thumb

BNF 6049 ff 268v- 269r

compaignes et certenetes et treves et autres tels choses. Et meismes si come qui donast a i orfevre ou argentier laborer que aust co munal compaignie. A alcun autre len la porroit demander de son compaignom ou autre covinant en si tu me feras une es pee. Et Je donarai C soz car tele covenen ce est a tenir per la loy escripte ce le comande Et en nostre religion est tel en droit en tendu de frere a frere le congie dou balli. Car ce ii freres covenansent de changier lor har nois ou lors chevaus. Apres la cort des deus covient a ce ferme le congie dou bail li lequel congie est es freres come la loy en tre les seculiers. Autres covenant es fait soulement de le volonte des gens sens es crit e sens testimoing et sens constreigne ment de loi. Ci come aucune fois avi ent en fait darmes quant ii ou iii ou plus s'entendient "Tenons nes ensem ble, ne nos partons en la bataile les uns des autres se per comandement ne est." Au tre si de toute covention ou acort solement en paroles d'une autre aucun d'aucun ne cose faire ensemble mais qui n'i ait mal. Elle doit

cclxix estre ausi ferme come loide ce meismes La iugee est douquel est establie avant la sentence daucun ou daucuns. Si come celui droit douquel sentence est donee dou seant de prince ou de Juge un ou plusors qui ont poeste ou actorite de ce. Ce est de feire les Jugemens si come dun lire qui est seten cie qui de tel peine soit puni qui emblera ou qui fera murtre ou autre mefait Et en nostre religion: soit en tel Justice por tel de faute. Car ensi a este iugie. dont en ceste partie sovent avient que les duis Juges do nent de un meisme fait et semblables diver ses sentences. Si come en nostre religion as esgars, aucun dira: a tel esgart fu donee sen tence ce le frere qui vint desobedient doutre mer, Qu' il recrovrat l'abit desa mer. ausi doit len faire de cestui, mais aucun autre dira: Et a tel autre esgart esgart fu done sen tence que il retornast a recovrer son habit la ou il lavoit laisse. Ou ensi aucun dira: Tel so veirain refusa tenir esgart a tel frere; Et un autre dira: Et tel autre li tint; autre frere: ou a tel chapitre sens estre rapelle tal bailli, fu fait un autre bailli en celle bailie, o non fu fait

Last edit 4 months ago by AdamBishop
Records 1 – 5 of 35