26

OverviewTranscribeVersions

Facsimile

Transcription

Show Translation
Page 0026

-tie de deus autres chevaliers
qui fassent que garens
qui lui virent celui batre
ou faire batre la
raison juge et coumande
se enci a juger as au
tres ces pers que celuy
chevaler deit perdre tout
son harneis et deit estre
dou seignor ce est as
saver son cheval et
sa mule. et cil ne la
et on deit son restor
acort sil deit pren
dre son restor li rois
et est puis tenus li
chevalers par dreit de
donner au borgeis que
il bati .C. sos ou qu'il
fist batre por celui
outrage qui le fist
car ce est dreit et rai
son.

Ici orres la rai
son et le dreit qui est
establi de faire de
celui chevalier qui ocit .i.
borgeis ou fait
ocirre

S'il avient par
aucune aventu
re qu .i. chevalier home liege
ocit /i/ borgeis ou fais
ocirre. et le chevalier senfuyt
et fos passe le reaume
la raison juge et coumman
de ce ensi ajuger que si
tost comme le clain dou
murtre vient en la haute
cort. et lon ne treuve
le chevalier. le rois doit
tantost faire prendre
son fie et can que il y avoit
et se tant est chose
que celiu chevalier ne veigne
avant fornir dreit de
dens celui an et celui
jor que li rois ot son fie
saisie. la raison juge
que tous deit estre puis
dou seignor atoujors
mais.
Mais cil vil avient que
celui chevalier se suit a
cordes oles parens
dou mort si qil na

S'il avient par aucune aventure que un chevaler home lige ocit un borgeis ou fait ocirre, et le chevaler s'enfuy t et forpasse le reaume, la raison juge et cou mande ce ensi 4 juger : que si tost come le clain dou murtre vient en la Haute Cort, et Ton ne treuve le chevaler, li rois doittantost faire prendre son fi6 et can que il y avoit; et se taht est chose que celuy chevaler ne veigne avant fornir dreit dedens celuy an et celuy jor que li rois ot son fie saisi, la raison juge que tout deit estre puis dou seignor a tousjorsmais. Mais s il avient que celuy chevaler se soit acor des o les parens dou mort, si qu il n'y a nul qui riens li demande de celuy fait, et il vient avant devant li rois, et dit que non place Des qu'il ja eust fait celuy fait, et requiert son fie a son seignor par Tesgart de ses pers, la raison juge que l'esgart dou roi et de ses pers si deit estre t£s 5 , puis quil ne conmanda son fie a son sei gnor et s'enfuy et forpassa le reaume sans cong6 : si doit avoir perdu son £6 a tousjorsmais, se li rois veut, por ce que bien est prov^e chose au seignor qu il ait fait celuy mefFait , puisque il s'enfuy et forpassa le reaume , si com est dit ci desus. Mais si celuy chevaler avet autre garison que de fi£ , si com est chans ou vignes ou maisons, et il vint avant dedens celuy an et celuy jor que la cort ot tout saisi, et il n'i ot nus des parens dou mort qui riens li demandast por celuy fait , la raison juge et coumande se enci & juger, con li doit rendre toutes ses borgesies par dreit et par Tasise. Mais cil avint que celuy chevaler ne s'enfuy mie ni ne forpassa le reaume, mais vint avant en la cort et dist que non place D6s qu il ne fist ce, et les parens dou mort le font lever par bataille & un autre chevaler, la raison juge que se celuy qui est apell^s est vencus en cele bataille , si doit estre pendus tout enci come il sera vestus, o tout ses esperons; et can que il avoit et fi6s et maisons , tout deit estre dou roi. Et se celuy chevaler qui Tapella est vencus, si doit estre pen dus, si come est dit desus; et le borgeis qui fist apeller au chevaler 1'autre chevaler, si est encheus de Taver et du cors en la mercy de Des et dou rei ; car ce est dreit raison par Tassise dou reaume de Jerusalem

Page Notes

Nobody has written a note for this page yet

Please sign in to write a note for this page