BSB_Cod._Gall._51_Livre_au_Roi

ReadAboutContentsVersionsHelp
Page 0001 thumb

1

This page is not transcribed, please help transcribe this page

Page 0002 thumb

2

This page is not transcribed, please help transcribe this page

Page 0003 thumb

3

Bien sa chent tous ce aus qui sont et qui a ve nir sont, que li rois est tenus d'acreistre et de non amermer les droitures de la couroune de son real me; ni ne deit, par dreit ne par l' assise, nus des chastiaus dou real me, ce est des forte resses, en metre en mains des Sarasins, por nul besoing que il ait a ; ni ne peut ni ne deit nule des forteresses dou re aume vendre ni dou ner a lyglise ni reli gion; mais bien la peut faire abatre li rois la forteresse, se il voit que trop grieve au reiau me celuy chastiau. Et se il avenoit que li rois ou la royne vosist metre aucu

ne de ses forteresses el poer de ses gens que sont dites desus , la raison juge que ses homes liges li pevent bien destorber et deffendre de ce faire; et si ne mefferont por ce les homes liges vers leur seignor de rien, par dreit ni par 1'assise dou reaume de Jerusalem.

Ici orris de quei est li rois tenus de mainte nir et de garder, par dreit et par raison.

Bien sachés que li rois est tenus de maintenir et de gar der et de ferme te nir tous les dons des autres rois et des roynes et des barons dou reaume des dons qu'il ont fait en leur dreis que il ont au reaume, tout enci come leur preveliges

Last edit 7 months ago by lmorreale3
Page 0004 thumb

4

diront, seelés ou de plomp ou de sire; por ce que les preveliges dou roi ou des barons soient si leaus come estre devent, et o la garen tie des autres homes liges: car don de roi ni de roine ni des barons dou reaume ni des terriers qui don fassent par prevelige, ne deit valer sans la garentie des homes liges dou reaume me ysme. Et encores fust ce que le prevelige fust ceelé et n'i eust tel garentie com est dite desus, si juge la raison que celuy don ne vaut, senon tant que celuy ou cele vivra qui celuy don douna , et ce est droit et raison par l'assise.

Ici orrés quel poer a li rois de douner el

sien propre et de non douner ès choses de ses homes sans leur tore nonnul poier

Bien sachés que li rois et la ro yne a poer de douner fiés et terres et vignes et casaus as gens dou ciecle por Dés, o servise et sans ser vise; et peut bien faire tans homes liges come il vora et pora, et bien peut qui ter à ces homes liges le servise que il li dei vent, et jà nel lairra por nuluy, car ce est raison si come seignor peut et det taire dou sien propre. Mais se li rois ou la royne voisist dou- ner aucun don ou tenement d'aucun de ses barons ou de ces terriers , la raison juge qu'il ne le peut faire

Last edit 7 months ago by lmorreale3
Page 0005 thumb

5

par dreit, se celuy qui est seignor de celuy tenement ne l'otreie par sa volenti , si qu'il mes mes par reconnoissance de celuy otrei , saela le prevelige de son ce au propre ou de plomp ou de cire s'il autre n'ai eit , le don que li rois fist sur son fié ou sur son tenement. Et sil nel saelet de son ceau propre, si com est dit desus, mais li rois meysmes qui fist le don, le seela de son ceau , la raison et le dreit comande que ne vaut celuy don par dreit , ne jà tel ten ra le seignor dou leuc ni ses heirs, senon tant com leur plan ra, por ce que ce est chose de force sans raison et sans le dreit establissement de l'assize.

CHAPITRE IV. Ici orrés quant li beau mes meut de par la royne, et li rois ses maris fait aucun don en la terre, et quel don vaut et quel don i a qui ne doit valer, encor soit ce que li rois Tait fait.

S'il avient que li rois soit mors et est remese la royne de par cuy li reaumes meut, et puis avient que la dame prist autre mary aucun haut home, si com li afiert , par le conceill de ces homes liges, bien sachés que la raison juge et coumande enci à juger que nule don que celuy roi done, ne doit estre tenus après sa mort , se la royne sa moillyer ne l'otroie par la garentie de ces homes

Last edit 7 months ago by lmorreale3
Records 1 – 5 of 50